1ères observations suite à la publication du rapport interministériel sur les adoptions illicites

1ères observations suite à la publication du rapport interministériel sur les adoptions illicites

Le Lama n° 29

Le Lama n° 29

Une commission d'enquête parlementaire va s'ouvrir sur le sort des enfants de l'Aide Sociale à l'Enfance

Une commission d'enquête parlementaire va s'ouvrir sur le sort des enfants de l'Aide Sociale à l'Enfance

Pratiques illicites dans l’adoption internationale en France : un rapport lacunaire qui ne répond pas aux attentes des personnes concernées

Pratiques illicites dans l’adoption internationale en France : un rapport lacunaire qui ne répond pas aux attentes des personnes concernées

Proposition de résolution visant à reconnaitre l'existence de pratiques illicites dans l'adoption internationale en France.

Proposition de résolution visant à reconnaitre l'existence de pratiques illicites dans l'adoption internationale en France.

CREATION D’UN MINISTERE POUR L’ENFANCE

CREATION D’UN MINISTERE POUR L’ENFANCE

LA TERCERA – 24 Janvier 2024 – Edition nationale

LA TERCERA – 24 Janvier 2024 – Edition nationale

 les chiffres Adoption Internationale 2023

les chiffres Adoption Internationale 2023

La qualification juridique des adoptions internationales illégales

La qualification juridique des adoptions internationales illégales

TRIBUNE : LES MOTS ONT-ILS ENCORE UN SENS ?

TRIBUNE : LES MOTS ONT-ILS ENCORE UN SENS ?

Araliya - Association des parents d'enfants ou enfants adoptés au Sri Lanka

Araliya - Association des parents d'enfants ou enfants adoptés au Sri Lanka

ASSOCIATION des FAMILLES ADOPTIVES d’ENFANTS NES AU CHILI

ASSOCIATION des FAMILLES ADOPTIVES d’ENFANTS NES AU CHILI

La France prolonge la fermeture à l'adoption d'Haïti

LOGO MASF 2013 POUR LE SITE 108x76

 

Par un arrêté du 18 décembre, la Direction des français de l'étranger du Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères a prolongé de six mois la suspension temporaire des adoptions en Haïti.

Ceci ne concerne pas les dossiers pour lesquels un apparentement a déjà été proposé par l'IBESR (Autorité Centrale haïtienne). Cet arrêté perpétue une première décision de suspension le 11 mars 2020. Au 30 juin 2021 cela fera ainsi plus d'un an que la France aura cessé de répondre aux souhaits de l'Autorité Centrale haïtienne, qui continue de son côté de poursuivre les apparentements avec des familles résidant dans d'autres pays d'accueil (Canada, Suisse, Belgique, l'Allemagne, l'Italie et les Etats Unis par exemple). Il s'agit d'une conception toute particulière du temporaire propre au Ministère des Affaires Européennes et Etrangères dont l'horloge n'est clairement pas réglée sur la même fréquence que celle des enfants en attente d'adultes souhaitant les accueillir au sein de leur famille.

 

Actualités du MASF

Connexion