Pratiques illicites dans l’adoption internationale en France : un rapport lacunaire qui ne répond pas aux attentes des personnes concernées

Pratiques illicites dans l’adoption internationale en France : un rapport lacunaire qui ne répond pas aux attentes des personnes concernées

Proposition de résolution visant à reconnaitre l'existence de pratiques illicites dans l'adoption internationale en France.

Proposition de résolution visant à reconnaitre l'existence de pratiques illicites dans l'adoption internationale en France.

CREATION D’UN MINISTERE POUR L’ENFANCE

CREATION D’UN MINISTERE POUR L’ENFANCE

LA TERCERA – 24 Janvier 2024 – Edition nationale

LA TERCERA – 24 Janvier 2024 – Edition nationale

 les chiffres Adoption Internationale 2023

les chiffres Adoption Internationale 2023

La qualification juridique des adoptions internationales illégales

La qualification juridique des adoptions internationales illégales

TRIBUNE : LES MOTS ONT-ILS ENCORE UN SENS ?

TRIBUNE : LES MOTS ONT-ILS ENCORE UN SENS ?

Araliya - Association des parents d'enfants ou enfants adoptés au Sri Lanka

Araliya - Association des parents d'enfants ou enfants adoptés au Sri Lanka

ASSOCIATION des FAMILLES ADOPTIVES d’ENFANTS NES AU CHILI

ASSOCIATION des FAMILLES ADOPTIVES d’ENFANTS NES AU CHILI

France – Madagascar : match nul

France – Madagascar : match nul

L’évolution de la filiation adoptive

L’évolution de la filiation adoptive

Mise en place du Conseil National de l’Adoption

Mise en place du Conseil National de l’Adoption

 

Le Mouvement a pour but d'appuyer, de promouvoir et de coordonner l'activité de ses membres dans l'intérêt des enfants privés de leur famille d'origine, des parents et des familles qui ont adopté un enfant.

Afin de défendre la reconnaissance et le respect des droits de l'enfant, et en particulier son droit fondamental d'avoir des parents, le Mouvement s'attache à promouvoir les principes, les valeurs et les idéaux que porte l'institution de l'adoption, décrits dans la Charte de l'Adoption Internationale - Charte des Associations de Parents par Pays d'Origine (APPO).

Le Mouvement représente les Associations membres ainsi que les adhérents individuels et familiaux auprès des pouvoirs publics et de tous les organismes nationaux et internationaux.

Au nom de ses membres, elle mène des actions ayant pour objet :

- la défense de l'adoption internationale,

- la défense des principes ayant présidé à la ratification de la convention sur la protection et la coopération en matière d'adoption internationale (convention de La Haye) par la France le 9 mars 1998 et notamment veiller au respect de la pluralité des modes d'adoption : démarche individuelle auprès du service public ou recours à un organisme agréé d'adoption,

- la lutte contre toute forme de discrimination, en particulier ethnique, à l'égard des enfants, de leurs parents ou de leur famille,

- la défense des intérêts moraux et matériels spécifiques des adoptants et des adoptés,

- l'aide efficace aux parents et aux familles qui ont adopté un enfant pour tout ce qui concerne l'adoption internationale et ses implications,

- l'information de toute personne intéressée sur les questions relatives à l'adoption,

- de veiller au respect du cadre législatif et réglementaire de l'adoption ainsi qu'à l'amélioration des conditions de sa mise en oeuvre,

- le développement d'un dialogue avec les autorités françaises et étrangères pour la mise en oeuvre d'un partenariat avec les autorités compétentes françaises ou étrangères.

 

Le Mouvement est strictement indépendant de toute organisation religieuse ou politique. Il défend les idéaux d'égalité, de laïcité, de solidarité et d'éradication du racisme.

 

En dehors des obligations légales ou réglementaires, et des limites bien définies d'accords éventuels de coopération pratique, Le Mouvement est indépendant des pouvoirs publics comme des Oeuvres Agréées d'Adoption et de tout organisme quel qu'il soit.

  • En régions, il s'appuie sur un réseau de correspondants locaux.
  • Avec les pays d'origine, il entretient des relations avec les autorités responsables de l'adoption internationale.

 

Reconnu par les instances françaises de l'adoption, le MASF est membre du Conseil Supérieur de l'Adoption (CSA), et participe au comité de suivi de l'Agence Française de l'Adoption (AFA).

Thématiques

Connexion