Erreur
  • JFTP: :write : mauvaise réponse
  • JFTP: :write : mauvaise réponse
  • JFTP: :write : mauvaise réponse
  • JFTP: :write : mauvaise réponse
  • JFTP: :write : mauvaise réponse
  • JFTP: :write : mauvaise réponse
  • JFTP: :write : mauvaise réponse
Imprimer
Cliquez ici pour visualiser en ligne

logo grand 

Lettre d'information numÉro 4   -   JUIN 2013

                          

    Edito


Bonjour,


Les mois et les années se suivent et l'adoption internationale poursuit une chute qui semble inexorable. Ce mois-ci c'était au tour de la Colombie de fermer ses portes, seuls les enfants de plus de six ans et ceux qui demandent une attention particulière pourront désormais être adoptés. Demain ce sera peut-être la Russie qui ne souhaitera plus confier d'enfants aux célibataires.


Alors nous avons cherché des raisons de ne pas totalement désespérer ! Côté MASF, l'association APAE Haïti nous a rejoint, avec elle nous restons mobilisés pour l'adoption plénière.

Sur ce dossier, les adoptés sont également présents et ont réaffirmé leur attachement à la plénière, ils organisaient leurs Etats Généraux le 8 juin dernier.

Quelques pays d'origine sont porteurs d'un peu d'espoir :  le Cambodge qui a réouvert en février, la Centrafrique où des familles affrontent courageusement des problèmes administratifs, Madagascar et le Népal qui pourraient redémarrer...


Et puis la 2ème journée de l'adoption qui abordait l'adoption sous un angle original, mêlant analyses pluridisciplinaires et créations artistiques.

Avec une ambition : changer le regard sur l'adoption ! C'est aussi ce qui nous fait continuer sur ce chemin, certes difficile, mais toujours passionnant.


Bonne lecture et bon courage à tous !

Le Comité de Rédaction du MASF

E-mail : comite-redaction@masf.info

    Actualité du Masf

4ème conférence internationale sur l’adoption

ICAR4-BILBAODu 7 au 11 juillet 2013, Bilbao devient la capitale mondiale de l'adoption internationale. C'est en effet en Espagne que se déroule la 4ème conférence sur la recherche en matière d'adoption internationale, ICAR4.

 

Elle accueille des chercheurs et des professionnels de l'enfance et de l'adoption qui ont l'occasion d'exposer leurs travaux et de confronter leurs connaissances et leurs pratiques.

Parmi les très nombreuses personnalités de renommée mondiale en matière d'adoption, nous soulignons les intervenants et thèmes suivant :

Lire la suite

    Pays d'origine

La Colombie suspend l’adoption internationale pendant 2 ans

ICBFLa Colombie suspend temporairement l'envoi de nouveaux dossiers d'adoption. Il n'y aura plus d'enregistrement de nouveau dossier pour les enfants de moins de sept ans (sauf enfants à besoins spécifiques). Toutefois, les dossiers déjà enregistrés suivent leurs cours.

L'Autorité Centrale de Colombie (ICBF) a convié du 29 au 30 mai 2013 les autorités centrales de 15 pays d'accueil à Medellin. Au terme de la rencontre, elle a annoncé la suspension temporaire de nouveaux dossiers de postulants étrangers pour des enfants de moins de sept ans.

Le 28 juin 2013, la Mission pour l'Adoption Internationale (MAI) a publié un communiqué apportant des précisions sur les modalités de la suspension :

Lire la suite

    Adhérents du Masf

L'APAE Haïti adhère au MASF

APAEH logoL’Association des Parents Adoptifs d’Enfants d’Haïti est devenue adhérente du MASF lors de l'Assemblée Générale du 06 avril 2013. Créée en 2011 pour répondre au besoin régulièrement évoqué par les parents d’enfants d’origine haïtienne de pouvoir s’appuyer sur une structure représentative, elle intervient aujourd'hui sur de nombreux sujets liés à l’adoption d’enfants d’origine haïtienne.

L’adoption internationale est régulièrement la cible de critiques plus ou moins fondées et l’adoption d’enfants haïtiens soufre d’une image régulièrement assombrie par de nombreux problèmes relevés en Haïti ou dans les pays d’accueil.

Lire la suite

    L'agenda du Masf

  • 07 au 11 juillet 2013     Intervention à la conférence internationale ICAR 4

  • 17 juin 2013     Participation à la 2ème journée de l'adoption

  • 15 juin 2013     Conseil d'Administration du MASF

  • 07 juin 2013     Réunion à la MAI pour l'adoption en Centrafrique

    Faites suivre notre lettre

L'information est vivante, elle doit circuler et être accessible au plus grand nombre, faites-la suivre et proposez à vos connaissances de s'abonner à nos prochaines newsletters.

    Adoption à la Une

La Russie veut interdire l'adoption par les célibataires et les gays

Douma et PoutineComme un seul homme, la Douma a voté à l'unanimité le vendredi 21 juin 2013 une loi visant à interdire l'adoption d'enfants russes par les couples de même sexe ainsi que par les célibataires des pays ayant légalisé les unions entre personnes de même sexe.

 Le texte voté en troisième lecture par la Douma (chambre basse du parlement russe), a été approuvé par la chambre haute et promulgué le 3 juillet 2013 par le chef de l'Etat. Il modifie le code civil et devrait entrer en application dans les régions russes.

Selon l'agence de presse russe Ria Novosti, « les militants des droits de l'homme estiment qu'avec cette loi les députés s'écartent du vrai problème des orphelins. Evgueni Bounimovitch, ombudsman pour les droits de l'enfant, a déclaré que parmi les centaines de demandes concernant des problèmes d'orphelins il ne se souvient d'aucune à ce sujet, qu'il n'avait en fait jamais reçu de plaintes concernant l'adoption d'enfants par des couples gays. »

Lire la suite

    Cadre légal de l'Adoption

 

Le Conseil Constitutionnel valide le "mariage pour tous"

Conseil ConstitutionnelLe Conseil constitutionnel s'est prononcé le 17 mai 2013 et a jugé la loi ouvrant le mariage aux personnes de même sexe conforme à la Constitution.

Concernant l'adoption, le Conseil a estimé que l'identité de sexe des adoptants ne constituait pas un obstacle à l'établissement d'un lien de filiation adoptive. Le Conseil constitutionnel a rappelé que le Préambule de la Constitution de 1946, auquel renvoie la Constitution, implique le respect de l'exigence de conformité de l'adoption à l'intérêt de l'enfant.

Le Conseil a vérifié le respect de cette exigence par les dispositions applicables tant aux couples de personnes de même sexe qu'à ceux formés d'un homme et d'une femme. Ces couples sont soumis, en vue de l'adoption, à une procédure d'agrément.

Le Conseil constitutionnel a jugé que, pour tous les couples, les dispositions relatives à cet agrément ne sauraient conduire à ce que celui-ci soit délivré sans que l'autorité administrative ait vérifié, dans chaque cas, le respect de l'exigence de conformité de l'adoption à l'intérêt de l'enfant.

Lire la suite

    Acteurs de l'Adoption

Etats Généraux du Conseil National des Adoptés

ETATS-GENERAUX-CNALe Conseil National des Adoptés (CNA) a organisé ses premiers Etats Généraux le samedi 8 juin 2013. La journée a permis aux personnes ayant été adoptées d'exprimer la pluralité de leurs ressentis, points de vue et expériences personnelles et d'affirmer leurs spécificités.

Face aux idées préconçues et à la réalité des dispositifs en place, le Conseil National des Adoptés exprime la nécessité d'une « politique publique de la post-adoption », investissant des problématiques d'affaires étrangères, juridiques, administratives et civiles, familiales et psycho-sociales.

Ces premiers Etats Généraux ont aussi été l'occasion de rassembler les différents acteurs de l'adoption (institutionnels, professionnels, associatifs...) dans la perspective d'une réflexion générale sur le dispositif actuel de l'adoption en France.

Lire la suite

    Un autre regard sur l'Adoption

2ème journée de l'adoption "Sur un air de famille"

LILIT-COLLOQUE ADOPTION-2013LILIT, Liens Liberté Transmission, organisait un colloque sur le thème de la ressemblance, lundi 17 juin 2013 à Paris.

L'association créée par Yaël Halberthal et Coco Tassel s'était penchée le 19 mars 2012 sur la question de l'origine. Cette année, c'est sur le thème de la ressemblance que sont intervenus différentes personnalités : philosophes, scientifiques, juristes, sociologues, anthropologues, psychanalystes...

Doit-on se ressembler pour avoir un lien de filiation ou pour s'aimer ? Inversement s'aime-t-on moins lorsque l'on se ressemble peu, voire lorsque la dissemblance semble criante ? Qu'implique une interruption dans la lignée des ressemblances ?

Par le biais des différences et de leur visibilité, l'adoption en particulier dans sa dimension internationale, permet de nous interroger sur notre perception de l'altérité et sur la manière dont cette dernière se construit.

De multiples questions ont été abordées au cours de cette journée afin d'ouvrir un débat pluridisciplinaire et de dégager les grandes lignes de réflexion pour questionner « l'objet adoption » et tenter de le penser différemment.

Lire la suite

    @doption

Facebook-twitterSuivez notre actualité sur votre smartphone, échangez l'information sur notre compte Twitter et retrouvez-nous sur Facebook !
    D'autres articles

© Mouvement pour l'Adoption Sans Frontières

www.masf.info  -  contact@masf.info

Vous souhaitez vous désinscrire ?