Invitation au CA du 25 novembre 2017

Invitation au CA du 25 novembre 2017

Les candidats à la présidentielle et l’adoption internationale

Les candidats à la présidentielle et l’adoption internationale

Elections présidentielles - lettre aux candidats

Elections présidentielles - lettre aux candidats

Médecins du Monde abandonne l’adoption

Médecins du Monde abandonne l’adoption

Les chiffres de l’adoption internationale en 2016

Les chiffres de l’adoption internationale en 2016

RDC Chaîne humaine MAI MAEE

RDC Chaîne humaine MAI MAEE

Les familles entendues sur le projet GIPED - AFA

Les familles entendues sur le projet GIPED - AFA

Accompagnement post adoption

Accompagnement post adoption

AFA - GIPED Le regroupement est ajourné

AFA - GIPED Le regroupement est ajourné

Une réforme de l’Agence Française de l’Adoption dangereuse et inadaptée

Une réforme de l’Agence Française de l’Adoption dangereuse et inadaptée

Rencontre avec Carmen Maria Véga

Rencontre avec Carmen Maria Véga

Réforme AFA-GIPED, revue de presse

Réforme AFA-GIPED, revue de presse

Mademoiselle l'Aventure

Mademoiselle l'Aventure"Ce qui ressemble au hasard souvent est un rendez-vous."

Une belle chanson de Francis Cabrel qui parle d'adoption avec poésie, sensibilité et émotion. En ces temps où l'adoption est plus que jamais malmenée, il est bon de rappeller que c'est avant tout une histoire de "rendez-vous", de rencontre entre un enfant et sa famille.

 "Cette petite âme blanche, elle sera née deux fois, la première entre vos hanches, la seconde entre nos bras, la force que ça lui donne."

 

 



Mademoiselle l'aventure

Vous avez posé sans bruit

Roulé dans sa couverture

Un petit ange endormi

On arrivait de nulle part

On l'a serré contre nous

Ce qui ressemble au hasard

Souvent est un rendez-vous

 

 

Mademoiselle le mystère

Evanoui pour toujours

Vous serez toujours la mère

Et nous serons toujours l'amour

C'est le livre qu'on partage

Nous voila réunis

Au matin de chaque page

On vous remercie

 

 

Vous avez l'âge où on s'amuse de tout

De rien, de son corps

Pas de témoin je présume

Juste la lune et encore

Et ce trésor cette colombe

Qui vous avait ralentie

Vous l'avez posée dans l'ombre

Et l'ombre vous a reprise

 

 

Cette petite âme blanche

Elle sera née deux fois

La première entre vos hanches

La seconde entre nos bras

La force que ça lui donne

C'est de l'éclat de diamant

On veut le dire à personne

A vous seulement

 

 

Vous qui avez l'âge où on s'amuse de tout

De rien de son corps

Pas de témoin je présume

Juste la lune et encore

Et ce trésor cette colombe

Qui vous avait ralentie

Vous l'avez posé dans l'ombre

Et l'ombre vous a reprise

 

 

Vous êtes sûrement très belle

Comme ce petit miroir de vous

Qui s'endort contre mon aile

C'est tout ce que je sais de vous

Mademoiselle

 


Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé