Mise en place du Conseil National de l’Adoption

Mise en place du Conseil National de l’Adoption

La Cour de cassation

La Cour de cassation

Communiqué de presse

Communiqué de presse

La faute au social-nativisme

La faute au social-nativisme

Communiqué de la FFOAA et du MASF

Communiqué de la FFOAA et du MASF

Communiqué Ukraine

Communiqué Ukraine

Sang d'encre

Sang d'encre

Lettre à Adrien Taquet

Lettre à Adrien Taquet

ADOPTION - PRATIQUES ILLICITES – RECHERCHE DES ORIGINES

ADOPTION - PRATIQUES ILLICITES – RECHERCHE DES ORIGINES

C'EST TOI QUE J'ATTENDAIS

C'EST TOI QUE J'ATTENDAIS

CNPE : Avis 2021 – 7

CNPE : Avis 2021 – 7

 les chiffres Adoption Internationale 2019

les chiffres Adoption Internationale 2019

Articles

La Cour de cassation

logo cour de cassation

 

La cour de cassation, à l’occasion du centenaire de la loi française du 19 juin 1923 ayant autorisé l’adoption des mineurs, accueille les associations...

 

 

 

Enfance et Familles d’adoption

Fédération Française des Organismes Autorisés et habilités pour l’Adoption

Fédération Nationale des Associations D’Entraide des Pupilles et Anciens Pupilles de l’Etat et des personnes admises ou ayant été admises à l’ASE

Mouvement pour l’Adoption sans Frontières

La Voix des adoptés

En partenariat avec :
L’Ecole Nationale de la Magistrature
Les Editions Lexis Nexis
L’Institut Contemporain de l’Enfance
Le Centre d’Accompagnement, Recherche et Evaluation de l’Enfance et des Parentalités Complexes et internationales

Pour un colloque consacré à l’évolution de la filiation adoptive
Jeudi 9 novembre 2023, de 9h à 17h,
en Grand’Chambre de la Cour de cassation

 

Le code civil de 1804, après quatre siècles d’interdiction de l’adoption, l’avait rendue possible, tout en énonçant qu’en aucun cas elle ne pourrait avoir lieu avant la majorité de l’adopté. La loi du 19 juin 1923, qui a autorisé l’adoption des mineurs et prévu qu’elle ne pourrait être prononcée que dans l’intérêt de l’adopté, constitue une véritable mue de la filiation adoptive, qui évoluera au cours des 100 années qui ont suivi.
Au cœur des débats de ce colloque, l’évolution de cette filiation : paradoxale, elle est devenue un exemple pour tout le droit de la filiation, et, aujourd’hui comme hier, suscite des questions éthiques et doit être adaptée aux mutations sociétales, tout en conservant la priorité donnée à l’intérêt de l’adopté.

ici plus de details sur le site Cour de cassation

 

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Connexion