RDC : Chaîne humaine entre la MAI et le MAEE

RDC : Chaîne humaine entre la MAI et le MAEE

Les familles entendues sur le projet GIPED AFA

Les familles entendues sur le projet GIPED AFA

Accompagnement post-adoption

Accompagnement post-adoption

AFA-GIPED le regroupement est ajourné

AFA-GIPED le regroupement est ajourné

Une réforme de l’Agence Française de l’Adoption dangereuse et inadaptée

Une réforme de l’Agence Française de l’Adoption dangereuse et inadaptée

Rencontre avec Carmen Maria Véga

Rencontre avec Carmen Maria Véga

Réforme AFA-GIPED, revue de presse

Réforme AFA-GIPED, revue de presse

Le profil des enfants adoptés à l'international

Le profil des enfants adoptés à l'international

Réforme AFA-GIPED, première tentative rejetée

Réforme AFA-GIPED, première tentative rejetée

4ème fête des enfants adoptés en Haïti

4ème fête des enfants adoptés en Haïti

AFA-GIPED Lettre ouverte au président de la république

AFA-GIPED Lettre ouverte au président de la république

Échecs de l'adoption, réussite de la presse

Échecs de l'adoption, réussite de la presse

AFA : formations Chine et Thaïlande

AFA-LOGO

L'Agence Française de l'Adoption (AFA) organise en octobre et novembre des formations destinées aux personnes désirant adopter en Chine et en Thaïlande. L'AFA rappelle que la participation des deux membres du couple à ces formations est indispensable pour permettre l'envoi de leur dossier dans les pays d'origine.

Afin de s'inscrire à l'une des sessions de formation, les personnes intéressées sont invitées à retourner le formulaire d'inscription à l'AFA par voie postale.

AFA : appel à dossiers pour la Lettonie

AFA-LOGOL’AFA est actuellement en mesure d’envoyer 26 dossiers de candidature à l’Autorité Centrale lettone (Ministère des Affaires sociales de la République de Lettonie).

Seules, les candidatures portant sur un projet concordant avec le profil des enfants proposés à l’adoption internationale en Lettonie seront étudiées. Par conséquent, les projets pour un enfant de moins de 4 ans ne seront pris en compte que si est présente dans la notice une ouverture à l’adoption d’un enfant présentant des particularités légères à modérées.

Seront pris en compte les premiers pré-dossiers examinés et correspondant aux exigences mentionnées ci-dessous, postés exclusivement le vendredi 24 janvier 2014, par lettre recommandée avec accusé de réception.

AFA : appel à dossiers pour les Philippines

AFA-LOGOL’AFA est actuellement en mesure d’envoyer 18 dossiers de candidature à l’Autorité Centrale philippine (Intercountry Adoption Board – ICAB).
Seuls, les candidats ayant une notice d’agrément ouverte à l’accueil d’un enfant d’au moins 5 ans seront acceptés.

Seront pris en compte les premiers pré-dossiers examinés et correspondant aux exigences mentionnées ci-dessous, postés exclusivement le vendredi 24 janvier 2014, par lettre recommandée avec accusé de réception.

Les Petits Éléphants de Côte d’Ivoire

Les Petits EléphantsUne nouvelle association de parents adoptifs par pays d'origine (APPO) s'est constituée autour de l'adoption en Côte d'Ivoire. Créée en octobre 2013, "Les Petits Eléphants" est une association a but non lucratif ayant pour vocation de regrouper des parents ayant adopté en Côte d'Ivoire, des personnes souhaitant se renseigner sur l'adoption en Côte d'Ivoire, des sympathisants de l'adoption en général.

Parmi ses objectifs figurent des actions solidaires envers les pouponnières de Côte d'Ivoire et la création de liens entre les Français et les Ivoiriens.

APAEB Nos Pépites du Bénin

APAE Bénin logoL'APAE du Bénin a été créée en 2015 et a rejoint la MASF cette même année. Elle s'efforce, en plus d'apporter son soutien aux familles adoptantes et de développer des projets humanitaires sur le terrain.

Projet réalisé en 2016 : fournitures de bureaux, chaises et matériels didactiques pour une école d'enfants sourds à Cotonou.

Centrafrique : aucune nouvelle procédure d’adoption ne doit être engagée

Centrafrique - Opération Sangaris

L'intervention française « Sangaris » commencée le 5 décembre fait suite à une dégradation, depuis plusieurs mois, de la situation en République Centrafricaine.

La crainte d'une catastrophe humanitaire, relayée par les ONG, a conduit à la décision de la France d'intervenir sous mandat de l'ONU. Dans ce contexte, le récent communiqué de la MAI (1) paraît insuffisant.


Le MASF déconseille très vivement aux familles françaises d'initier une procédure d'adoption dans ce pays, que ce soit en démarche individuelle ou par un organisme autorisé pour l'adoption, le temps que la situation sur place soit apaisée et que les administrations locales soient en mesure de fonctionner normalement.

Ainsi que nous l'avons maintes fois exprimé, nous réaffirmons que le mélange entre adoption et humanitaire n'est jamais une solution à envisager, notamment en ce qui concerne les vérifications essentielles de l'adoptabilité réelle des enfants. Il est malheureusement fréquent, dans les situations de conflit ou d'urgence humanitaire, de voir des tentatives d'adoption engagées au mépris des règles les plus élémentaires du droit international de l'enfant. Sur ce point, il est important de rappeler les principes édictés par l'article 21 de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant (2).