RDC : Chaîne humaine entre la MAI et le MAEE

RDC : Chaîne humaine entre la MAI et le MAEE

Les familles entendues sur le projet GIPED AFA

Les familles entendues sur le projet GIPED AFA

Accompagnement post-adoption

Accompagnement post-adoption

AFA-GIPED le regroupement est ajourné

AFA-GIPED le regroupement est ajourné

Une réforme de l’Agence Française de l’Adoption dangereuse et inadaptée

Une réforme de l’Agence Française de l’Adoption dangereuse et inadaptée

Rencontre avec Carmen Maria Véga

Rencontre avec Carmen Maria Véga

Réforme AFA-GIPED, revue de presse

Réforme AFA-GIPED, revue de presse

Le profil des enfants adoptés à l'international

Le profil des enfants adoptés à l'international

Réforme AFA-GIPED, première tentative rejetée

Réforme AFA-GIPED, première tentative rejetée

4ème fête des enfants adoptés en Haïti

4ème fête des enfants adoptés en Haïti

AFA-GIPED Lettre ouverte au président de la république

AFA-GIPED Lettre ouverte au président de la république

Échecs de l'adoption, réussite de la presse

Échecs de l'adoption, réussite de la presse

Marie-Rose Moro : « On peut et on doit éduquer à la diversité »

MR MORO Enfants de l'immigrationDans Enfants de l’immigration : une chance pour l’école, Marie-Rose Moro évoque son parcours de fille d'immigrés espagnols, mais aussi sa vision de l'école d'aujourd'hui, et fait des propositions concrètes. Un entretien réalisé par buzzlim.fr.

 

Buzzlim.fr : Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire ce livre maintenant et sur ce sujet ?

Marie-Rose Moro : J'ai écrit ce livre maintenant pour participer activement au débat d'idées dans cette période de campagne électorale importante pour notre pays mais aussi pour l'école française et pour l'Europe. L'immigration est par ailleurs un thème récurrent qui prend beaucoup de place dans la campagne. La manière dont elle est vue ne me semble pas correspondre ni à la réalité ni à la créativité de l'immigration à l'école et dans la société.

Si vous nous parliez de vos activités et de la Maison de Solenn ?

À la Maison de Solenn que je dirige maintenant depuis trois ans, je m'occupe de tous les adolescents quelles que soient leurs difficultés psychologiques, psychiatriques et aussi pédiatriques. Nous avons un souci particulier pour la prise en charge des adolescents dans leur globalité psychologique, psychiatrique, somatique, scolaire, éducative, sociale et culturelle quand c'est nécessaire.

Depuis son ouverture nous avons acquis une grande expérience dans la prise en charge des troubles des comportements alimentaires (anorexie et boulimie) qui apparaissent essentiellement chez des jeunes filles et de plus en plus tôt. Mais nous nous occupons aussi des adolescents qui présentent des phobies scolaires et qui sont de plus en plus nombreux, des adolescents déprimés ou qui ont perdu le goût de la vie, des adolescents qui présentent des obèsités graves ou qui ont du mal à s'occuper de leurs maladies chroniques à l'adolescence.

Nous nous occupons aussi des adolescents qui ont subi des traumatismes graves comme les mineurs isolés, des jeunes adolescentes enceintes, etc. Et nous avons des consultations pour les familles, pour les enfants de l'adoption internationale, pour les enfants de migrants. Par ailleurs pour soigner ces adolescents, nous utilisons tout ce qui peut leur faire du bien, les approches psychologiques et médicales mais aussi les approches artistiques.

L'enfant et la peur d'apprendre

L'enfant et la peur d'apprendreSerge Boimare

L'ouvrage est consacré aux principales techniques de remédiation psychologiques à mettre en oeuvre auprès des enfants en situation d'échec scolaire grave. Là ou les outils pédagogiques traditionnels restent inopérants, l'auteur prouve l'efficacité des méthodes psychopédagogiques à caractère analytique pour permettre à l'enfant de mobiliser à nouveau ses processus cognitifs en surmontant inhibitions et blocages liés à la peur d'apprendre.

La dynamique du secret dans l'acte d'enseigner

Texte de Gérard Netter, Docteur en Sciences de l'Education, professeur des écoles spécialisé de l'option E, formateur associé au collège AIS de l'IUFM de Paris.

 

Il n'y a pas de causalité linéaire entre l'échec scolaire et l'adoption.

Tous les enfants adoptés ne sont pas en échec, et l'adoption n'est qu'un élément parmi d'autres dans l'histoire, toujours singulière, d'un sujet. Pourtant, la pratique confronte à un nombre non négligeable d'enfants adoptés, reconnus intelligents, qui développent des attitudes de fuites devant les apprentissages et qui sont signalés, pour cette raison, aux membres du réseau d'aides spécialisées. Et il semble bien que la condition d'adopté de l'élève en difficulté ait un effet de trouble sur l'enseignant, en influant sur ses critères d'appréciation. Une très forte empathie, associée à un fatalisme excessif, paralyse l'action, comme si un inavouable lien entre adoption et échec entrait en résonance avec l'enseignant, au point d'en perturber la fonction.

Le trouble de l'enseignant face à l'échec scolaire d'un enfant adopté

Trouble de l'enseignant face à l'échec de l'enfant adoptéDe la dynamique du secret dans l'acte d'enseigner
Gérard Netter


Confronté à l'échec scolaire d'un enfant adopté l'enseignant éprouve un trouble - entre empathie et fatalisme excessif - influant sur ses critères d'appréciation, paralysant l'action. Qu'en est-il de ce trouble ?


En quoi l'enfant adopté en échec peut-il perturber l'enseignant dans sa personne et dans sa fonction ? De quels effets de sens, conscients et inconscients, pulsionnels et symboliques, le secret sur l'origine de l'enfant adopté, est-il porteur ? La recherche s'appuie sur des entretiens cliniques semi-directifs avec douze enseignants confrontés à des enfants adoptés en difficulté scolaire.

Twitt @doption

by acls us