Médecins du Monde abandonne l’adoption

Médecins du Monde abandonne l’adoption

Elections présidentielles - pas de réponse sérieuse

Elections présidentielles - pas de réponse sérieuse

Les chiffres de l’adoption internationale en 2016

Les chiffres de l’adoption internationale en 2016

Elections présidentielles - lettre aux candidats

Elections présidentielles - lettre aux candidats

RDC Chaîne humaine MAI MAEE

RDC Chaîne humaine MAI MAEE

Les familles entendues sur le projet GIPED - AFA

Les familles entendues sur le projet GIPED - AFA

Accompagnement post adoption

Accompagnement post adoption

AFA - GIPED Le regroupement est ajourné

AFA - GIPED Le regroupement est ajourné

Une réforme de l’Agence Française de l’Adoption dangereuse et inadaptée

Une réforme de l’Agence Française de l’Adoption dangereuse et inadaptée

Rencontre avec Carmen Maria Véga

Rencontre avec Carmen Maria Véga

Réforme AFA-GIPED, revue de presse

Réforme AFA-GIPED, revue de presse

Le profil des enfants adoptés à l'international

Le profil des enfants adoptés à l'international

Couleur de peau : Miel

Couleur de peau miel affiche film

Un film de Jung et Laurent Boileau

Ils sont 200 000 enfants coréens disséminés à travers le monde depuis la fin de la guerre de Corée.

Né en 1965 à Séoul et adopté en 1971 par une famille belge, Jung est l'un d'entre eux.

Sortie en salles le 06 juin 2012

  

Adapté du roman graphique, "Couleur de peau : Miel" est réalisé dans un étonnant mélange d'images réelles et dessinées, entre présent et souvenirs, utilisant à l'occasion des archives historiques et familiales.

La force et l'originalité du film est qu'il aborde les questions de l'adoption sous le regard d'un adopté qui, avec le recul de ses quarante ans, explore son chemin de vie dans une autobiographie d'animation sensible et touchante.

L'abandon et la faim dans les rues d'une ville de Corée, l'orphelinat, l'arrivée en Belgique, la vie de famille heureuse et parfois compliquée, l'adolescence difficile... Jung nous raconte les événements qui l'ont conduit à accepter son histoire, ses différences et à en faire une force. La question des origines, de la mère biologique est traitée avec beaucoup de finesse. Entre sa mère adoptive, réelle, et une mère biologique, rêvée, l'enfant peut-il choisir ? Réponse à la fin du film...

Le déracinement culturel est également abordé, entre rejet d'un pays qui l'a abandonné et attirance pour la culture asiatique. Là encore il existe une ambivalence avec laquelle chaque "adopté international" doit composer pour se créer sa propre identité.

L'intégration dans le pays d'accueil, l'amour maternel, la place de l'adopté dans la famille d'adoption, le regard sur soi et sur les autres adoptés, le retour dans le pays d'origine... Ce film aborde tous les thèmes liés à l'adoption internationale avec poésie, humour et émotion.

A voir absolument !!!


D'après la bande dessinée de Jung publiée aux Éditions Quadrants/Soleil

Dossier de presse du film

 

 

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé