Erreur
  • Échec du chargement des données du flux
invitation à participer à un projet de recherche

invitation à participer à un projet de recherche

UN ARRÊT RASSURANT DE LA COUR DE CASSATION

UN ARRÊT RASSURANT DE LA COUR DE CASSATION

Pupille

Pupille

Invitation du MASF à sa réunion du 9 février 2019

Invitation du MASF à sa réunion du 9 février 2019

Nouvelle tentative du gouvernement de fusionner l'AFA et le GIPED

Nouvelle tentative du gouvernement de fusionner l'AFA et le GIPED

Le MASF a perdu une de ses fondatrices

Le MASF a perdu une de ses fondatrices

Les adopté.e.s se réapproprient la narration

Les adopté.e.s se réapproprient la narration

Un angle mort des politiques publiques de la jeunesse

Un angle mort des politiques publiques de la jeunesse

Pour une contribution du MASF aux débats du CCNE

Pour une contribution du MASF aux débats du CCNE

Encore moins, encore mieux !

Encore moins, encore mieux !

Appel à candidature pour le Pérou

Appel à candidature pour le Pérou

Appel à candidature pour Haïti

Appel à candidature pour Haïti

Un « SAS » en Guadeloupe pour les enfants adoptés d’Haïti

Marine LAMOUREUX - La Croix - 17 février 2010

Bientôt sur pied, ce centre offrira un accompagnement aux enfants et à leurs familles adoptives, avant le retour en France

Se donner du temps : tel est désormais le maître mot du gouvernement français en matière d'adoption d'enfants haïtiens.

Mardi, la secrétaire d'État à la famille et à la solidarité Nadine Morano l'a répété à l'occasion des états généraux de l'enfance qui se tenaient à Paris : « Nous devons prendre le temps, dans l'intérêt des enfants. Ne pas les ramener dans la précipitation. »

Un « SAS » en Guadeloupe pour les enfants adoptés d’Haïti

 

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé