Médecins du Monde abandonne l’adoption

Médecins du Monde abandonne l’adoption

Elections présidentielles - pas de réponse sérieuse

Elections présidentielles - pas de réponse sérieuse

Les chiffres de l’adoption internationale en 2016

Les chiffres de l’adoption internationale en 2016

Elections présidentielles - lettre aux candidats

Elections présidentielles - lettre aux candidats

RDC Chaîne humaine MAI MAEE

RDC Chaîne humaine MAI MAEE

Les familles entendues sur le projet GIPED - AFA

Les familles entendues sur le projet GIPED - AFA

Accompagnement post adoption

Accompagnement post adoption

AFA - GIPED Le regroupement est ajourné

AFA - GIPED Le regroupement est ajourné

Une réforme de l’Agence Française de l’Adoption dangereuse et inadaptée

Une réforme de l’Agence Française de l’Adoption dangereuse et inadaptée

Rencontre avec Carmen Maria Véga

Rencontre avec Carmen Maria Véga

Réforme AFA-GIPED, revue de presse

Réforme AFA-GIPED, revue de presse

Le profil des enfants adoptés à l'international

Le profil des enfants adoptés à l'international

Haïti : légalisation des consentements

APAE Haïti Logo

L'APAE d'Haïti vient d'obtenir l'accord des autorités haïtiennes pour procéder prochainement au transfert à Port-au-Prince de plus de 350 consentements éclairés à l'adoption plénière produits avant la réforme récente de l'adoption en Haïti.

 

Ces documents, rassemblés en début d'année par l'APAE d'Haïti, seront alors examinés par les services du Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique haïtien, le ministère des Affaires Etrangères haïtien et les services consulaires de l'Ambassade de France en Haïti. Ils pourront ainsi bénéficier de la chaîne de légalisation permettant leur production devant les tribunaux français.

Consentements éclairés : l'APAE Haïti se déplacera à Port-au-Prince

Haiti carteUne délégation de l'APAE d'Haïti se rendra à Port-au-Prince du lundi 29 septembre au vendredi 10 octobre 2014 afin de présenter aux administrations haïtiennes plus de 350 consentements éclairés à l'adoption plénière nécessitant d'être légalisés.

Ce déplacement, envisagé depuis longue date avec les autorités haïtiennes et la représentation française à Port-au-Prince, sera en priorité consacré à la légalisation de ces documents qui seront déposés aux représentants du Ministère de la Justice, déplacés ensuite au Ministère des Affaires Etrangères et enfin visés par le Consulat de France.

Ces consentements, dont la légalisation dépend de la seule compétence des autorités haïtiennes, seront alors ramenés en France par la délégation de l'APAE d'Haïti et rendus aux familles dans les semaines qui suivront.

Cambodge : vers une reprise des adoptions en 2014 ?

Cambodge-carte

Le Cambodge reprendra les adoptions internationales en 2014, plus de quatre ans après leur suspension a déclaré un officiel mercredi.

Le Ministre des Affaires sociales cambodgien M.Nim Thot a déclaré aux journalistes que les étrangers désireux d'adopter des enfants cambodgiens seraient en mesure de déposer des dossiers dans la prochaine année. Aucun calendrier précis n'a pas cependant été donné (1).


" Je peux dire que nous allons certainement s'assurer que le processus va de l'avant en 2014 - le plus tôt sera le mieux ", a affirmé M.Thot.

Le Cambodge a interdit les adoptions internationales en 2009 en raison des craintes que certains enfants aient été victimes de trafics. Ces préoccupations avaient déjà conduit les Etats-Unis, Royaume-Uni, la France et d'autres pays clés à interdire les adoptions en provenance du Cambodge en 2001.

Haïti : communiqué sur les adoptions plénières

APAE Haïti LogoL'APAE Haïti, Association de Parents Adoptifs d'Enfants d'Haïti, publie un communiqué sur les adoptions plénières, notamment la question de la légalisation des consentements éclairés.

 

Suite au vote de la loi réformant l'adoption en Haïti, l'association a rencontré en septembre et octobre ses contacts haïtiens et français pour faire avancer le dossier des plénières. Voici les éléments importants qui en ressortent :

Suspension des adoptions internationales en RDC

RDCLa Mission de l'Adoption Internationale (MAI) a publié un communiqué relatif à la suspension de la délivrance des autorisations de sortie du territoire des enfants mineurs adoptés en République Démocratique du Congo.

Il annonce la décision des autorités centrafricaines de suspendre les adoptions internationales pour une période de 12 mois à compter du 25 septembre 2013. La MAI indique également sa préoccupation pour les procédures d'adoption déjà finalisées, notamment celles en faveur desquelles un visa long séjour adoption français a été délivré ou est en instance de l'être.

Vous trouverez ci-dessous le texte intégral du communiqué de la MAI.

Une nouvelle loi pour l'adoption en Haïti

IBESR-logoLes députés haïtiens ont voté à l'unanimité une nouvelle loi relative à l'adoption le 29 août 2013.

Elle apporte des changements importants dans les procédures d'adoption, notamment le passage obligatoire par un organisme autorisé pour l'adoption (OAA) et le renforcement des pouvoirs de l'autorité centrale haïtienne, dans l'objectif d'une meilleure protection des droits des enfants.

Elle introduit l'adoption plénière dans la législation haïtienne, statut qui était antérieurement appliqué aux adoptions par les familles françaises avant le séisme de janvier 2010. Le texte fait suite à la ratification le 11 juin 2012 de la Convention de La Haye du 29 mai 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d'adoption internationale.

Sous-catégories