Invitation au CA du 25 novembre 2017

Invitation au CA du 25 novembre 2017

Les candidats à la présidentielle et l’adoption internationale

Les candidats à la présidentielle et l’adoption internationale

Elections présidentielles - lettre aux candidats

Elections présidentielles - lettre aux candidats

Médecins du Monde abandonne l’adoption

Médecins du Monde abandonne l’adoption

Les chiffres de l’adoption internationale en 2016

Les chiffres de l’adoption internationale en 2016

RDC Chaîne humaine MAI MAEE

RDC Chaîne humaine MAI MAEE

Les familles entendues sur le projet GIPED - AFA

Les familles entendues sur le projet GIPED - AFA

Accompagnement post adoption

Accompagnement post adoption

AFA - GIPED Le regroupement est ajourné

AFA - GIPED Le regroupement est ajourné

Une réforme de l’Agence Française de l’Adoption dangereuse et inadaptée

Une réforme de l’Agence Française de l’Adoption dangereuse et inadaptée

Rencontre avec Carmen Maria Véga

Rencontre avec Carmen Maria Véga

Réforme AFA-GIPED, revue de presse

Réforme AFA-GIPED, revue de presse

80 heures de formation pour adopter en Russie

Formation AdoptionDes régions russes commencent à demander des attestations de formation (80 à 84 heures selon les cas) aux adoptants français qui se rendent en Russie pour déposer leur dossier ou pour un apparentement.

La question des heures de formation a été posée par les associations de parents adoptifs aux autorités russes et françaises lors de la réunion du mois de mai 2012 qui s'est déroulée au Ministère des Affaires Etrangères et qui avait pour objet les modalités de mise en oeuvre du traité bilatéral.

Les autorités russes et françaises ont alors expliqué que les éléments précis de cette formation étaient encore à l'étude mais qu'il s'agirait d'une formation sociale et psychologique et qu'il y aurait effectivement une attestation à produire.

Communiqué Formation Russie du SAI

SAI Image du siteLe Service de l'Adoption Internationale (SAI) a publié le 07 août 2012 un communiqué donnant des précisions sur l'obligation de formation des adoptants en Russie.

Nous en reproduisons le texte ci-dessous, vous pouvez également le trouver sur le site du SAI.

Le MASF avait interpelé le SAI le 05 août suite à des demandes d'adoptants qui s'interrogeaient sur des attestations de formation demandées par les autorités russes. Lors d'un entretien avec le SAI le 06 août nous avons obtenu des informations et des documents, notamment l'arrêté fédéral russe du 23 mai 2011.

Ratification et texte du traité franco-russe

DoumaLa Douma (chambre basse du parlement russe) a ratifié mardi 10 juillet 2012 le traité franco-russe signé le 18 novembre 2011.

C'est ce qu'indique le site Ria Novosti dans un article paru ce jour. Si cette information est confirmée par les autorités françaises, cela avait été annoncé par les officiels russes lors d'une réunion au Service de l'Adoption Internationale dans le courant du mois de mai.

Vous trouverez ci-dessous le texte du traité disponible sur le réseau internet russe. Le Service de l'Adoption Internationale n'ayant pas donné suite à nos demandes de communication du texte, nous ne disposons pas de la traduction française.

Il appartient maintenant au parlement français de ratifier à son tour pour que le traité entre en vigueur, la période août-septembre 2012 ayant été avancée par les autorités françaises. Il est donc important que l'ensemble des acteurs de l'adoption puisse rapidement avoir connaissance des termes exacts du traité afin de pouvoir éclairer les représentants du Parlement français sur la réalité de l'adoption en Russie et sur les conséquences de l'application du texte si ce dernier venait à être ratifié.

De Pauline à Anaëlle

De Pauline à AnaëllePrésentation de l'OAA

L'association "De Pauline à Anaëlle" est devenue un Organisme Agréé pour l'Adoption en 1993. Elle est habilitée par le ministère des Affaires étrangères pour exercer son activité exclusivement en Russie.

L'OAA privilégie les adoptions d'enfants de 5 ans et plus. Elle exerce principalement son activité dans deux régions de Russie : Krasnoiarsk et Saint Petersbourg ( 25 adoptions sur les 29 réalisées en 2011).

Enfance Avenir

Enfance AvenirPrésentation de l'OAA

Enfance Avenir a pour rôle de préparer les futurs adoptants dans leur projet d'adoption dans les pays où l'OAA est habilité, de les accompagner sur un plan social, psychologique, administratif et juridique dans leurs démarches, dans le respect des législations en vigueur sur place, puis après l'arrivée de leur(s) enfant(s) en France. 80 personnes expérimentées travaillent actuellement pour Enfance Avenir dans 60 départements français.

L’adoption en Russie bientôt fermée aux étrangers ?

Svetlana Smetanina - La Russie d'Aujourd'hui - 29 juin, 2012

En Russie, de plus en plus de familles désirent adopter un enfant.

Elles entrent en concurrence avec d’autres parents venus de l’étranger.


 

Twitt @doption

by acls us