Les candidats à la présidentielle et l’adoption internationale

Les candidats à la présidentielle et l’adoption internationale

Elections présidentielles - lettre aux candidats

Elections présidentielles - lettre aux candidats

Médecins du Monde abandonne l’adoption

Médecins du Monde abandonne l’adoption

Les chiffres de l’adoption internationale en 2016

Les chiffres de l’adoption internationale en 2016

RDC Chaîne humaine MAI MAEE

RDC Chaîne humaine MAI MAEE

Les familles entendues sur le projet GIPED - AFA

Les familles entendues sur le projet GIPED - AFA

Accompagnement post adoption

Accompagnement post adoption

AFA - GIPED Le regroupement est ajourné

AFA - GIPED Le regroupement est ajourné

Une réforme de l’Agence Française de l’Adoption dangereuse et inadaptée

Une réforme de l’Agence Française de l’Adoption dangereuse et inadaptée

Rencontre avec Carmen Maria Véga

Rencontre avec Carmen Maria Véga

Réforme AFA-GIPED, revue de presse

Réforme AFA-GIPED, revue de presse

Le profil des enfants adoptés à l'international

Le profil des enfants adoptés à l'international

Les newsletters du MASF

NewslettersLa première newsletter du MASF est parue le 04 octobre 2012, vous y trouverez des informations sur notre mouvement ainsi que l'actualité de l'adoption en général, l'adoption internationale en particulier.

En cette période d'incertitude quant au devenir de l'adoption en France (fin de l'adoption individuelle, "formation" demandée par les pays d'origine, débats sur l'homoparentalité...), il nous est apparu nécessaire de mieux communiquer sur le sujet de l'adoption afin que de réelles solutions soient apportées tant aux parents adoptifs qu'aux enfants en attente d'une famille dans le monde.

Communiqué Formation Russie du SAI

SAI Image du siteLe Service de l'Adoption Internationale (SAI) a publié le 07 août 2012 un communiqué donnant des précisions sur l'obligation de formation des adoptants en Russie.

Nous en reproduisons le texte ci-dessous, vous pouvez également le trouver sur le site du SAI.

Le MASF avait interpelé le SAI le 05 août suite à des demandes d'adoptants qui s'interrogeaient sur des attestations de formation demandées par les autorités russes. Lors d'un entretien avec le SAI le 06 août nous avons obtenu des informations et des documents, notamment l'arrêté fédéral russe du 23 mai 2011.

Communiqué - Dossier unique AFA

Logo MASF

Le 02 avril 2012, l’Agence Française de l’Adoption (AFA) a publié sur son site internet un communiqué avisant les candidats qui lui feraient à l’avenir parvenir un dossier d’adoption, qu’ils ne pourront désormais se tourner que vers un seul pays d’origine.

La décision du «dossier unique» prise par le conseil d’administration de l’AFA repose essentiellement sur le rapport de l’inspection générale des affaires sociales (IGAS) et de l’inspection générale des affaires étrangères relatif au déploiement de l’AFA, paru en février 2011. La 7ème recommandation du rapport (page 87) indiquait à l’époque que le but était «d’inciter les candidats à mieux orienter d’emblée leur projet d’adoption», autrement dit, de choisir l’un des six à sept pays susceptibles d’aboutir à un apparentement.

Adoptés, ils ne sont pas abandonnés

Europe 1

Communiqué de presse du MASF suite à l’émission diffusée par Europe 1 le 1er mars 2012 intitulée « Adoptés, ils sont ensuite abandonnés ».


 Votre reportage du 1er mars 2012 intitulé « Adoptés, ils sont ensuite abandonnés » indique que le taux d'échec des adoptions serait de 10%, selon « certains psychiatres qui suivent des familles dans ces cas là ».  Vous n'avez sans doute pas eu connaissance du rapport de l'ONED (1), Observatoire National de l'Enfance en Danger, indiquant le nombre d'échecs de l'adoption en France. En 2009, 15 enfants ont été remis aux services de l'Aide Sociale à l'Enfance et ont été reconnus comme pupilles de l'Etat (rapport d'activité de l'ONED de 2010, page 93) suite à un échec de l’adoption. Ce nombre représente 0,4% du total des adoptions effectuées au titre d'une année. Un récent article espagnol paru dans le journal El Pais du 4 mars, citant les auteurs d’une étude, indique un taux de rupture de 1,5%.

Il serait étonnant que la France connaisse un taux dix fois plus important.

Bernard Kouchner confond orphelin et enfant adoptable

logo masf 2011 pour webLe Mouvement pour une Adoption Sans Frontières est scandalisé des propos tenus par Monsieur Bernard Kouchner lors de la séance au Sénat le 6 mai 2010. Ces propos démontrent une méconnaissance totale du cadre juridique des démarches d’adoption et du paysage actuel de l’adoption internationale.

Monsieur Kouchner fait une confusion absolument regrettable entre la qualité d’orphelin et l’adoptabilité des enfants, lorsqu’il s’étonne que parmi 117 enfants adoptés, il n’y ait pas eu un seul orphelin.

Haïti et les pédo-psys

Survivants du séisme du 12 janvier, 992 enfants haïtiens ont trouvé une famille française en 2010. Haïti est pour la seconde année consécutive le premier pays d’adoption pour les familles françaises. En deux ans, ce  sont plus de 1500 adoptions réalisées c’est-à-dire près de la moitié d’une année d’adoptions tous pays confondus (3504 adoptions en 2010).

Bien entendu on peut s’en réjouir en pensant aux conditions de vie de ces enfants dans leur pays d’origine ainsi qu’au soulagement des familles après des mois d’attente et d’incertitude, pour beaucoup d’angoisse.
Le dossier haïtien aura également déclenché toutes sortes de réactions et posé nombre de questions dans le monde de l’adoption : fallait-il évacuer les enfants immédiatement après le séisme ? Les adoptions haïtiennes sont-elles juridiquement incontestables ? Existe-t-il des problématiques propres à l’adoption par des personnes célibataires ?

Thématiques