Pour une contribution du MASF aux débats du CCNE

Pour une contribution du MASF aux débats du CCNE

Encore moins, encore mieux !

Encore moins, encore mieux !

Appel à candidature pour le Pérou

Appel à candidature pour le Pérou

Etude concernant les micro agressions

Etude concernant les micro agressions

Appel à candidature pour Haïti

Appel à candidature pour Haïti

Invitation au CA du 25 novembre 2017

Invitation au CA du 25 novembre 2017

Les candidats à la présidentielle et l’adoption internationale

Les candidats à la présidentielle et l’adoption internationale

Elections présidentielles - lettre aux candidats

Elections présidentielles - lettre aux candidats

Médecins du Monde abandonne l’adoption

Médecins du Monde abandonne l’adoption

Les chiffres de l’adoption internationale en 2016

Les chiffres de l’adoption internationale en 2016

RDC Chaîne humaine MAI MAEE

RDC Chaîne humaine MAI MAEE

Les familles entendues sur le projet GIPED - AFA

Les familles entendues sur le projet GIPED - AFA

Adoption : idées reçues et faux discours

VRAI OU FAUXPar ses questionnements de l'enfance et de la famille, l'adoption interroge la société dans son ensemble. Pour autant chacun peut-il s'autoriser à donner ses réponses sans connaître un sujet aussi complexe ? C'est ainsi que les idées reçues et les faux discours ne manquent pas et sont relayés dans les journaux, livres, télévisions, sites internet et autres réseaux sociaux. Souvent sans vérification ni contradiction.

Principales victimes de ces discours : les familles adoptives bien-sûr au premier rang desquelles les enfants adoptés qui se voient renvoyer une image d'eux-mêmes parfois choquante.

Face à ce qu'il faut bien appeler de la désinformation, nous veillerons à réagir et à rétablir les faits et la vérité quand cela sera nécessaire.

Idée reçue N°1 : La Convention de La Haye interdit l'adoption individuelle

Dans un article publié le 18 février 2013, le journal Le Monde écrit :

L'Arche de Zoé condamnée et dissoute

Tribulal-Correctionnel-Paris-2Eric Breteau et Emilie Lelouch ont été condamnés à trois ans de prison dont deux ferme, à une amende de 50 000 euros chacun et à l'interdiction définitive d'exercer toute profession en lien avec des enfants. Placés en détention à la fin de l'audience, ils ont annoncé leur volonté de faire appel du jugement.

La décision rendue mardi 12 février 2013 par le tribunal correctionnel de Paris est conforme aux réquisitions du Parquet lors du procès qui s'était tenu du 03 au 12 décembre 2012.

Les quatre autres prévenus ont été condamnés à six mois et un an de prison avec sursis.

En outre l'association « Arche de Zoé » a été condamnée à 100 000 euros d'amende et a été dissoute.

Les associations de parents et d'adoptés reçues par Mme Taubira

Christiane TaubiraLe MASF a été reçu le 24 octobre 2012 par Mme Christiane Taubira, Ministre de la Justice. La réunion s’est tenue Place Vendôme, étaient également conviées les associations « La Voix des Adoptés », « Racines Coréennes » et « Enfance et Familles d’Adoption ». Mme Taubira souhaitait entendre les positions des intervenants et échanger sur le projet de loi « Mariage pour tous ».

Des points de convergence ont été trouvés entre les différentes associations sur un certain nombre de questions et d’interrogations.

La Kafâla : une adoption sans filiation

coran

La Kafâla ou recueil légal des mineurs en droit musulman : une adoption sans filiation

Marie-Christine Le Boursicot

La kafâla ou recueil légal d’un mineur abandonné ou orphelin, mesure de protection de l’enfant reconnue par les conventions internationales, est réglementée dans certains pays de droit musulman, notamment l’Algérie et le Maroc, qui par ailleurs interdisent l’adoption en vertu de la sharia.

De nombreuses familles françaises qui ont leurs origines dans ces deux pays y recueillent en toute légalité des enfants en kafâla. Mais la kafâla ne crée pas de lien de filiation au contraire de l’adoption, de sorte que l’enfant au regard du droit français ne fait pas partie de la famille qui l’a accueilli, d’où des difficultés administratives à la fois lors de l’entrée en France de ces enfants, mais également lors de leur séjour.

Projet de loi Tabarot : Ce que défend le MASF

Audition MASF à l'assemblée nationale

Audition du MASF à l'Assemblée Nationale le 20 décembre 2011

Le MASF approuve dans son ensemble le contenu de la proposition de loi n°3739 sur l’enfance délaissée et l’adoption.

Le MASF regroupe 3000 familles ayant adopté à l’international, il est membre du Conseil Supérieur de l’Adoption. Nous rappelons ici les lignes de force de nos actions et de nos motivations.

Newsletter N°8 du SAI

Newsletter N°8


Le Service de l'Adoption Internationale a publié sa newsletter n°8 "Convention de La Haye" datée mai-juin 2011.




Plus d'articles...

  1. Convention de La Haye

Twitt @doption

by acls us